Comment réussir un entretien à distance : 5 conseils

Vous avez un entretien à distance et vous vous demandez comment vous y préparer ? Moins évident qu’un entretien traditionnel en face-à-face ou qu’un échange téléphonique ; Cette pratique devient pourtant de plus en plus courante.

Les entretiens en visio ont l’avantage de limiter les déplacements parfois coûteux pour un candidat, ou de permettre une interaction lorsqu’une rencontre physique ne peut avoir lieu. Cependant, les candidats doivent intégrer deux dimensions supplémentaires à leur préparation : la maîtrise technique, et une attention décuplée sur leur communication non-verbale.

Alors, comment mettre toutes les chances de votre côté et limiter votre stress ? Voici 5 conseils LEARNIM pour vous garantir un entretien professionnel serein, estampillé « 100% bonnes pratiques » !

Entretien à distance

© Canva

1- Assurez la technique, misez sur des équipements opérationnels !

Avant toute chose, procédez à une vérification complète de tous vos équipements. Commencez par la plateforme que vous utiliserez. Pensez à personnaliser votre profil. Choisissez une photo de profil professionnelle. Vous pouvez par exemple utiliser la même que sur votre profil LinkedIn ou sur votre CV. Si besoin, modifiez également votre nom d’utilisateur et remplacez-le par votre nom et votre prénom.

Familiarisez-vous avec l’outil de visio-conférence en question. Renseignez-vous en amont pour installer l’application si besoin. Les 3 plateformes les plus utilisées sont Zoom, Microsoft Teams et Skype. Une fois que vous avez installé l’outil, testez vos équipements. Votre caméra fonctionne-elle correctement ? Le son de votre micro est-il agréable ? Pensez aussi à votre connexion internet. Elle doit être stable pour le jour J.

La dernière chose à faire est de préparer votre arrière-plan qui doit être propre et rangé. N’hésitez-pas à rajouter une plante ou à vous placer devant une bibliothèque pour donner de la vie à votre présentation.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, faites un test préalable avec un ami pour avoir son ressenti. Procédez à ce test 72h avant ce qui laisse le temps de changer de micro s’il est défaillant par exemple. Ce test va aussi vous permettre de vous sentir moins stressé le jour J !

2- L’environnement optimal pour un entretien à distance : un endroit calme et sans distractions

Z

L’importance d'une pièce isolée

Choisissez une pièce où personne ne viendra vous déranger, de préférence isolée. Si d’autres personnes habitent chez vous, prévenez que vous allez passer un entretien. Vous avez des animaux de compagnie qui risquent de vous embêter pendant votre entretien ? Demandez à un ami de garder votre chat le temps d’une heure ou donnez-lui son jouet favori pour l’occuper dans une autre pièce.

Z

Ayez tout ce dont vous avez besoin à portée de main

Enfin, pensez à votre confort. Préparez un verre d’eau, une chaise suffisamment confortable, un carnet et un stylo pour prendre des notes. En effet, le bruit du clavier pourrait déranger le recruteur donc évitez de prendre des notes sur ordinateur. Faites-en sorte que tout ce dont vous pourriez avoir besoin se trouve à porter de mains pour ne pas sortir du champ durant l’entretien. Le recruteur a sollicité ce RDV pour vous voir vous ! Il y a peu d’intérêt pour lui de voir une chaise vide …

Z

Pensez aux bruits qui pourraient distraire l'attention

Le jour de l’entretien, évitez de laisser votre fenêtre ouverte ou votre lave-linge en mode essorage 😉. Ces bruits parasites qui pourraient couvrir votre voix ou perturber l’attention du recruteur. Il en va de même pour les bijoux que vous portez. Évitez les boucles d’oreilles, bracelets ou colliers qui peuvent tinter dans votre micro, ou faire du bruit au contact de votre bureau.

 

Vous avez choisi un lieu propice à l’échange, dans lequel vous vous sentez à l’aise. Vous allez maintenant vous pencher sur votre choix de tenue vestimentaire pour ce moment important pour votre futur professionnel.

3- Optimisez votre communication non-verbale 

L’œil du recruteur se portant exclusivement sur la zone du cadre (buste/visage), portez une attention particulière aux couleurs que vous portez près du visage. Contrairement à un entretien en face-à-face, votre interlocuteur ne verra que votre buste. Vous n’aurez donc pas l’occasion de « nuancer » l’effet produit par la couleur de votre haut, avec la vision d’ensemble de votre tenue. En cas de doute, misez sur des couleurs sobres comme un bleu marine, un beige ou un bordeaux.

Une fois la tenue et ses accessoires choisis, pensez à votre communication non-verbale. Lors d’un entretien à distance, la communication non-verbale (langage du corps) a peu d’espace pour s’exprimer. Veillez alors aux signaux visibles tels que l’emplacement de vos mains, la tonicité du buste ou encore vos expressions du visage.

Une difficulté liée à la visioconférence, réside dans le fait que les regards ne se croisent pas. Nous regardons nos écrans sans échanger de vrais regards. Afin de ne pas perdre en « connexion » avec le recruteur, pensez à regarder le signal de la webcam plutôt que votre écran. Votre interlocuteur aura l’impression que vous le regardez dans les yeux.

Aussi, veillez aux gestes et mimiques qui pourraient parasiter votre message. Prenons l’exemple d’une chaise à roulettes sur laquelle vous pourriez vous balancer par reflexe ou encore des mimiques. Pour vous en assurer, entrainez-vous au préalable en enregistrant votre présentation avec votre webcam. Cela vous permettra d’identifier et de corriger certains détails qui peuvent déranger.

Enfin, les entretiens en visio sont souvent plus éprouvants qu’en présentiel et demandent davantage de concentration. Veillez alors à rester tonique durant toute la durée de l’entretien à travers votre voix. Votre ton sera très important pour capter l’attention du recruteur.

Vous avez choisi LA tenue qui vous sublimera et vous avez scruté la qualité de votre communication non verbale ? Vous pouvez maintenant réfléchir au début et à la fin de votre entretien. Ce sont deux moments clés que le recruteur examinera de près.

4- Le début et la fin de l’entretien : les moments-clés !

Z

La première impression

Le début et la fin sont des moments importants pendant un entretien. La première impression que le recruteur aura de vous se jouera pendant les 10 premières secondes d’entretien. Elles sont déterminantes pour la suite. Soyez le plus naturel possible, positif, fixez un instant le signal de votre webcam, et surtout souriez !

Z

Soignez la fin de l'entretien

À la fin de l’entretien, dites au revoir et remerciez le recruteur avant de partir. Vérifiez en amont comment raccrocher, et accompagnez la sortie d’un sourire jusqu’à la fin de l’entretien. Assurez-vous d’avoir bien raccroché et éteint votre PC avant de débriefer avec votre entourage. Cela peut éviter de vous trouver dans une situation bien délicate.

Z

Après l'entretien

Envoyez un mail de remerciement. Peu de candidats le font. C’est l’occasion de vous démarquer et de laisser une trace positive. Ce petit détail pourrait faire la différence !

La dernière étape, et pas des moindres, est la préparation de votre entretien. Courir un marathon nécessite de l’entrainement, n’est-ce pas ? Pour un entretien, c’est pareil !

5- Une bonne préparation pour relever le défi mieux que personne !

dComme pour un entretien traditionnel, vous devez absolument tout connaitre sur l’entreprise et l’offre de poste. Renseignez-vous sur les actualités de l’entreprise et gardez en mémoire quelques données chiffrées utiles sur l’année précédente. Vous pouvez très bien avoir quelques notes près de vous, mais ne les lisez pas.

Entrainez-vous aux questions classiques d’entretien en amont. Ainsi, votre parole sera plus fluide puisque vous saurez tout de suite quoi répondre. Une bonne technique peut être les post-it collés sur votre écran d’ordinateur incluant quelques informations clés. Placez-les minutieusement, le recruteur ne doit pas s’en apercevoir.

Soyez sûr de l’heure et respectez-la. Votre recruteur appréciera votre ponctualité. Pour assurer une préparation optimale, installez-vous devant votre ordinateur environ 10 min avant l’entretien, le temps d’allumer votre PC et de retrouver le lien de connexion ou lancer l’application. Cette précaution vous évitera un stress supplémentaire en cas d’imprévu tel qu’une mise à jour de votre PC ou autre…

Et voilà, vous disposez maintenant de toutes les clés pour réussir votre entretien à distance en toute sérénité. Vous aurez compris l’importance de la maîtrise technique et de la communication non-verbale, notamment lors d’un entretien à distance.

L’outil informatique ne doit pas être une source de stress supplémentaire. Pour vous rassurer, prenez en mains l’outil et entrainez-vous, c’est la meilleure manière d’apprendre.

Enfin notez que l’important est de porter l’attention positive sur vous. Si vous êtes réellement motivé à l’idée d’occuper le poste en question, le recruteur le verra. Ne soyez-pas intimidé et quoiqu’il arrive, prenez de la hauteur. Votre meilleur argument : votre sourire ! Cette attitude positive vous sortira de nombreuses situations !

 

Vous avez des questions à ce sujet ? Posez-les en commentaire, nous y réponderons avec plaisir !

Checklist entretien à distance

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous pour recevoir

LES 3 PILIERS DE L’IMAGE PROFESSIONNELLE

(en format Podcasts et le Guide complet PDF)

felis facilisis justo porta. Donec mattis sem, ultricies commodo Aliquam